cave biere trappiste fut chene

Tout savoir sur les bières d’abbaye

L’histoire des bières d’abbaye remonte au Moyen-Age, où des moines ont commencés à brasser de la bière pour la servir à leurs hôtes. De nos jours, une bière d’abbaye est une bière qui fait référence à une abbaye, en activité ou non. Ce type de bière est très caractéristique du savoir-faire belge en matière de brassage. L’Union des brasseurs belges et son label “Bière belge d’Abbaye reconnue” permet d’ailleurs d’identifier et certifier les bières d’abbaye. Leffe, Grimbergen, Affligem, … autant de bières d’abbaye parmi le plus connues. 

Histoire des bières d’abbayes

Si la bière tire son origine de l’Egypte ancienne, c’est durant le Moyen-âge que la production de bière prend son essor en Europe, tout particulièrement dans les monastères. Les moines, soucieux de respecter la règle de Saint Benoît, à savoir proposer un logis et un couvert à tous voyageurs, se mettent à produire de la bière. Ils en deviennent des experts. Charlemagne joua un rôle déterminant dans le développement des bières d’abbaye, en effet, par soucis de qualité il décida de confier le brassage de la bière uniquement aux moines. Du X ème siècle au XIV ème siècle les bières fabriquées en abbaye jouissent donc d’un monopole de production et c’est à partir de là que se construit la renommée des bières d’abbaye. Les laïcs souhaitant brasser de la bière pouvaient le faire, mais devaient payer, jusqu’en 1435,  une taxe : le droit de Gruyt. La taxe permettait d’obtenir une quantité de “Gruyt”, c’est à dire le mélange de plantes utilisé pour la fabrication de la bière, dont la composition était gardée secrète par les moines.

Les bières d’abbaye jouaient également un rôle dans la santé public durant les périodes des grandes pestes. En plus des vertus antiseptiques du houblon, le mode de fabrication de la bière par ébullition de l’eau du brassin, permettait de se débarrasser des microbes. La bière était donc plus saine que l’eau à cette époque.

Plusieurs légendes mélangeant bière et religion relatent de cette histoire commune. Au X ème Siècle, Saint Arnoul (582 – 640 / Saint Patron des brasseurs Lorrains) aurait convaincu un petit village proche de Bruges en Belgique, de ne boire que de la bière pour éviter la peste. Ou encore Saint Brigitte de Kildare (451 – 525 / Sainte Patronne de l’Irlande) écrit à propos de la bière : “Je voudrais un lac de bière au roi des rois. Je voudrais que la famille céleste était là à boire pour l’éternité […]. Je souhaite qu’il y avait de la joie dans la boisson.”

biere moyen age abbaye
Fabrication de la bière au Moyen-Age en Abbaye

Comment définir une bière d’abbaye

Il n’existe pas vraiment de définition précise du style brassicole des bières d’abbaye. Le terme défini plutôt l’origine de la bière, que son mode de fabrication ou sa recette. Cette dénomination caractérise néanmoins un grand nombre de brasserie et du savoir faire belge. Attention cependant à ne pas confondre bière d’abbaye et bière trappiste.

L’Union des brasseurs Belges

En 1999, afin de protéger l’utilisation du terme « Bière d’abbaye » et de garantir des standards de qualité, l’Union des Brasseurs Belges a défini une liste de critères pour labelliser certaines brasseries.

Logo de l’union des brasseurs belges

Pour les brasseries d’avant 1999 :

  1. La brasserie doit faire référence à une abbaye existante ou ayant existé.
  2. Le brasseur doit payer des royalties à l’abbaye de référence, si elle n’existe plus à une œuvre visant à protéger le patrimoine de la brasserie, ou toutes autres institutions.
  3. L’abbaye de référence, ou l’institution, peut avoir un droit de regard sur le marketing lié à la marque.  

Pour les brasseries créées après 1999 :

  1. Soit la bière est brassée dans une abbaye non-trappiste, ou une abbaye fait brasser en licence à une brasserie classique.
  2. Soit la bière est brassée dans une brasserie laïc et paye des royalties à l’abbaye auquel elle emprunte le nom.

Aujourd’hui, ce sont 23 brasseries belges qui possèdent le label de Brasserie belge d’abbaye.

Comment servir une bière d’abbaye ?

Les bières d’abbaye les plus répandues son blonde ou brune et légèrement sucrées. Leur dégustation sera idéale dans un verre à pied et servie entre 8 et 10 degrés. Une quadrupel sera servie plutôt entre 12 et 14 degrés.  

Les bières d’abbaye les plus connues :

  • Brasserie Affligem : Affligem, Postel
  • Brasserie Alken : Grimbergen
  • Brasserie Artois : Leffe
  • Brasserie De Block – Abdij Dendermonde
  • Brasserie du Bocq – Ramée
  • Brasserie du Val-Dieu – Val Dieu
Bière d’abbaye Affligem